Partagez | 
 

 {{ Le monde par-delà le mur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 43

Date d'inscription : 24/07/2011



Carnet de bord.
Race: Varanas
Relations:
Inventaire:
MessageSujet: {{ Le monde par-delà le mur   Lun 11 Juin - 1:30

« Royaume Varanas »
→ Ils se vantent d'être des lions dans leurs guerres, mais ils ne sont rien d'autre que des Hommes arrogants hurlant leurs ordres à une horde de chiens, du haut de leur tour d'ivoire


Le Royaume est un univers à part entière où il n'est pas donné à tout le monde de se plaire ou même de rester. Il est par ailleurs totalement impensable d'imaginer se servir du royaume, car après tout c'est lui qui se servira allègrement de vous, de votre naissance jusqu'à votre mort... Ou quelque chose s'en rapprochant.

Construit en l'An 210 après la Grande Dévastation, le Royaume à de tout temps été le fief des Varanas et il recouvre aujourd'hui une bonne partie des terres restantes. En son sein, brille la Cité Souveraine, construite en l'An 235 et siège du pouvoir actuel. De ce majestueux château, les Varanas dirigent tout d'une main de fer et répandent une sanglante justice dans les rues et les villages avoisinant. Pour eux, tout ce qui se situe à l'abri du haut mur -qu'ils ont érigés pour marqué l'entrée en territoires hostiles- doit aller dans leur sens.

Bien sûr tout n'est pas tout noir à celui qui sait reconnaître une ville plutôt stable où l'on saura vous garantir une grande sécurité derrière sa gigantesque enceinte et surtout sous le couvert d'une armée qui regroupe pas moins de la moitié des hommes valides est en âge de se battre. Et si par malheur vous n'êtes pas jugé digne d'entrer dans l'armée, vous savez au moins tenir une épée ou un couteau histoire de pouvoir défendre le château... Non pas que l'on se fiche de protéger le peuple, mais avouez le, un peuple sans dirigeants ça devient très vite l'anarchie... Hors l'anarchie au Royaume c'est une chose totalement prohibée !

Ici, on dirige tout d'une main de fer, et nul besoin de gants de velours quand vous êtes le Doyen de la dynastie de Varanas ou l'un de ses Conseillers. Vous n'avez d'ailleurs même plus besoin d’élever la voix pour vous faire entendre, tout le monde tend l'oreille dès que vous osez gémir de votre arthrose...

Mais cela ne change rien. La Dynastie des Varanas, grande et unique famille qui détient le pouvoir et est à l'origine de la construction du Royaume, ne semble rien craindre. Absolument rien, pas même les quelques exécutions publiques qu'elle ose donner presque toutes les semaines si ce n'est tout les jours. Après tout, cela évite l'engorgement des prisons, et que ce soit pour meurtre ou pour vol la peine est la même : on vous tranche la tête devant la foule. Au moins comme ça on est certain que vous ne reviendrez pas mettre vos sales pâtes au Royaume avant un temps indéfini et sous nulle autre forme que celle de poussière.

Mais ne pensez pas non plus que le royaume soit un simple petit château où l'on s'amuse à donner ses ordres à un peuple si obnubilé par le charisme de ces consanguins de Varanas -Ces Hommes Dieux comme certains les nomment- qu'il en oublie de penser... Non bien sûr que non. Sous le couvert de cette stabilité, ce n'est rien d'autre qu'un chaos sans nom. On assassine à tour de bras, on voit quelques brebis galeuses faisant partie de la famille s'en aller par delà le mur et parfois même on en voit certaines monter un peu trop vite en grade pour savoir qu'il y a anguille sous roche. La course pour le trône du Doyen est ouverte depuis que l'on sait ce dernier condamné a mourir dans les mois qui viennent et il n'est absolument personne qui souhaiterait laisser sa chance passer.

Les dessous de la cité souveraine semblent ainsi en proie à une agitation certaine et le petit peuple commence à fortement le sentir. Du village le plus éloigné à la plus belle bicoque de la cité, tout le monde tend l'oreille dés que les Varanas passent à l'action. Rasant de-ci, de-là quelques villages au passage et exécutant toujours un peu plus de monde pour un oui ou pour un non avant de jeter votre corps dans la Fosse Commune qui sert de cimetière.




Dernière édition par Cadfael Al'Vere le Lun 11 Juin - 2:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underthewall.forumgratuit.org

Messages : 43

Date d'inscription : 24/07/2011



Carnet de bord.
Race: Varanas
Relations:
Inventaire:
MessageSujet: Re: {{ Le monde par-delà le mur   Lun 11 Juin - 2:31

« Cité d'Andras »
→ Il n'y a pas meilleurs marque du passé que ceux qui s'attachent aux mots qu'ils ignorent, et viennent à leur redonner un sens dans leur propre décadence.


Andras : l'épine dans le pied du Doyen des Varanas. Il ne s'agissait autrefois que d'une tourelle construite au milieu de nulle part par des hommes souhaitant réinstallé un semblant de stabilité après la Grande Dévastation. Aujourd'hui en revanche, Andras est devenu bien plus que ça et si elle se situe en dehors du mur d'enceinte du Royaume c'est uniquement parce que le Doyen à l'origine de la construction du mur en l'An 235 ne jugeait pas la Cité digne d'intérêt. Andras regorge pourtant de nombreux trésors technologiques qui seraient de la plus grande utilité à la Cité Royale.

Et si au Royaume règne l'ordre, à Andras il semblerait que le développement anarchique soit de première nécessité. Quoi qu'il en soit la cité, n'est rien d'autre qu'un amas de ruines reconstruites sur les vestiges de la précédente ère. Vous verrez certainement au loin se dresser la seule et unique tour qui est restée debout depuis la Grande Dévastation telle une flèche déchirant le ciel. Construite et reconstruite de façon plus ou moins hasardeuse, on se demande comment cette tour de pierre noir peut encore tenir debout malgré les vents et les pluies qui balayent sans cesse cette partie des terres. Et, qu'on se le dise, les dirigeants d'Andras ainsi que les habitants de la cité en sont particulièrement fiers. La simple présence de cette tour étant un véritable affront au Royaume Varanas et à sa politique dictatoriale.


Dirigée par le grand ponte des lieux que personne ne connaît vraiment, mais dont tout le monde craint le nom même prononcé du bout des lèvres, la cité reste un endroit particulièrement libre où faire son trou peut se révéler assez facile pourvu que l'on possède une bonne dose de culot et des dagues affutées. Ici, le meurtre n'est pas puni, le vol se règle comme on le souhaite bien que généralement dans le sang, et on se contrefous des lois que le Royaume essaye encore d'imposer par delà ses murs.

Et pourtant malgré ce manque totale de règles au travers de ce bidonville amélioré on retrouve un semblent d'ordre. On ne se marche pas sur les pieds et on craint les représailles de la régente des lieux et de ses assassins si l'on ose se mêler de ce qui ne nous regarde pas...
Dans ce lieu ou règne l'anarchie, les cadavres s’amoncellent le longs des routes boueuses, l'odeur de chairs putrides se mêlent à celle des corps calcinés et le peuple ne se donne pas la peine de cacher ses cadavres. Ils savent, eux, que le fossoyeur passera un jour ou l'autre, et que mine de rien, la régente anonyme veille à ce que la maladie ne les rongent pas de l’intérieur.

Alcool, drogue, sexe, marchés d'armes et d'esclaves, on trouve de tout dans la cité d'Andras, de tout et en excès. Mais c'est ce même commerce luxuriant qui aujourd'hui met la cité en danger, le Royaume voit tout, et cette expansion un peu trop rapide est loin de leur plaire... Surtout qu'eux savent qui est à la tête de la cité depuis maintenant 80 ans, et ce fait est loin de leur plaire. Il voudrait bien l'effacer de la carte cette ville et récupérer cette technologie dont elle regorge, ils aimerait bien pouvoir mettre la main sur son commerce, mais la cité est loin de se laisser faire. Non. Et si le Royaume est armé, la cité l'est tout autant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underthewall.forumgratuit.org

Messages : 43

Date d'inscription : 24/07/2011



Carnet de bord.
Race: Varanas
Relations:
Inventaire:
MessageSujet: Re: {{ Le monde par-delà le mur   Lun 11 Juin - 2:36

« Terres Sauvages »
→ Ils se promènent, ils rodent, ils ne sont pas comme nous et n'ont jamais souhaité l'être. Sommes nous effrayé par eux ?! Peut être, mais ce que nous cherchons par dessus tout c'est à nous les approprier


Le Royaume Varanas comme la Cité d'Andras sont fascinés par ce qu'ils ne connaissent pas et encore plus par ce qu'ils ne peuvent maîtriser. Mais nul ne peut vraiment maîtriser ceux qui ne souhaitent se rallier à personne, et dans les terres sauvages rôdent ceux que ce monde n'est pas prêt d'arrêter et ils sont particulièrement nombreux. Si la plupart des habitants de ce monde ce sont ralliés au Royaume ou à Andras c'est parce que leurs familles étaient là-bas quand les cités s'érigèrent. Ils eurent alors le difficile choix entre survivre seuls ou s'allier aux puissants...
Mais les autres, eux, n'étaient que des prisonniers. Prisonnier de quelques bunkers perdus sous terre, où il furent utiliser durant des décénies pour des expériences par quelques médecins ou autres militaires totalement hors de contrôle durant la Grande Dévastation. Tout avait été fait dans la précipitation quand la terre fut dévastée et l'on resta longtemps, trop longtemps confiné sous terre sans jamais savoir ce qu'il s'y était vraiment passé et si l'on pouvait toujours y vivre. La folie prit rapidement les Hommes, et ils s’entre-tuèrent, jusqu'à ce qu'enfin les portes s'ouvrent. Les libérant ainsi de leur calvaire...

Mais c'était il y a déjà bien longtemps, et c'est seulement aujourd'hui que les marques de ses expériences, de ses radiations, montre enfin leurs fruits sur les quelques humains résident encore dans les Bunkers et qui se promènent d'un bout à l'autre de ce monde. Il se pourrait bien cependant que les Varanas trouve en ces habitants une solution à leur consanguinité et qu'Andras y trouve une nouvelle arme... Mais les Bunkers sont si loin dans la Forêt de Corpses que les deux puissantes cités n'osent s'y aventurer. Et pour cause, la Forêt de Corpses n'est rien de moins que la demeure des Exosylves, ses descendants des hommes partis s'abriter derrière des bosquets calcinés par la Grande Dévastation.

Aujourd'hui en revanche, la Forêt de Corspses et bien loin de ressembler à un vulgaire petit bois et les Exosylves veillent jalousement sur leur territoire, laissant les bunkers a ceux qui le souhaitent mais veillant à ce qu'aucun Varanas n'entre sur ces terres. Il n'y a bien qu'ici que les Varanas du Royaume n'ont pu étendre leur emprise, toutes les autres régions des Terres Sauvages ayant déjà été passées au peigne fin il y a plusieurs siècles maintenant. Mais les humains qui vivent encore ici n'ont pas encore dit leurs derniers mots et la découverte d'un livre de la Destinée par les Templiers n'aide en rien.

Cachés dans les ruines des Temples de la Chaine de Palamis, les Templiers veillent à ce que les écrits de la destinées soient entendus et respectés par les Humains vivants à la surface de cette terre. Hors, il faut pour cela remettre en cause la suprématie du Royaume Varanas et le statut d'Hommes Dieux que beaucoup leur prête. Il n'est donc plus rare de voir des armées Varanas longée la Forêt de Corpses et se rapprocher toujours un peu plus des bois Exosylves dans le seul but d'asservir les hommes vivants dans la Chaine de Palamis et sur les côtes de Coregord. Il n'est plus rare non plus de voir des incursions d'Exosylves dans les temples afin de mettre un terme a la rebellion humaine qui finira par engendrer la guerre et menacer indirectement leur peuple.

Ces Terres Sauvages deviennent ainsi les lieux de toutes les convoitises ; Andras espère trouver une arme issue d'une technologie ancienne qu'ils ne peuvent se procurer dans leur cité. Le Royaume pense avoir découvert un moyen de mettre un terme à l'extinction de leur Dynastie tout en bridant les esprits échauffés, les Exosylves veille à ce que la paix soit maintenue dans la Forêt mais plus encore dans toutes les régions alentours afin qu'aucune guerre n'éclate sur ce royaume libre et enfin, les Hommes pensent pouvoir trouver un abri ou l'espoir de mieux vivre...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://underthewall.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: {{ Le monde par-delà le mur   

Revenir en haut Aller en bas
 

{{ Le monde par-delà le mur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Under The Wall. :: Le Commencement d'Une Sanglante Histoire. :: Avant Propos.-